Accueil > e-Mag N°1 > Lénaïg CORSON

Lénaïg CORSON

Lenaig_2015_qualifJOPeux-tu te présenter brièvement ?

J’ai 26 ans, je suis joueuse en équipe de France de Rugby à 7 et à XV. Je suis sous contrat professionnel avec la Fédération Française de Rugby depuis l’an dernier. Ces contrats pro sont une chance, nous sommes 21 joueuses en France à en bénéficier.

Quel est ton parcours scolaire ? professionnel ?

J’ai d’abord obtenu un Bac ES à Lannion dans mes Côtes d’Armor natales. C’est ensuite à Rennes que j’ai validé une licence en Economie et Gestion et un master en Management du Sport- Évènementiel Sportif.

Et sportif ? rugbystique ?

Après un long passage par l’athlétisme, notamment l’heptathlon (épreuve combinée de 7 disciplines), je me suis dirigée il y a 6 ans vers le rugby, à mon arrivée sur Rennes pour les études. C’est donc à l’université que j’ai découvert le Rugby avec Yann Moison. Au bout de 6 mois, j’ai poursuivi l’aventure, en club, au Stade Rennais Rugby, pensionnaire du Top 8 français (équivalent du Top 14 chez les hommes).

 Ton arrivée en équipe de France ? Ton statut ?

Après un match en club contre Sassenage (38) où j’ai marqué deux essais dont un sur contre-attaque (partie de mon camp), j’ai reçu, à ma grande surprise, un appel du sélectionneur de l’équipe de France. C’est donc en novembre 2012, que j’ai eu l’honneur de porter pour la première fois le maillot frappé du coq avec le XV de France lors d’un match contre les USA. Je ne m’y attendais vraiment pas car j’avais débuté le rugby tardivement, à 20 ans. Mon passé d’athlète et le travail m’ont aidé à atteindre le haut niveau assez rapidement. J’ai ensuite enchaîné 11 sélections au poste de deuxième ligne avec le XV de France avant de basculer avec l’équipe de France de rugby à 7.  En 2014, j’ai connu ma première sélection lors du tournoi de Dubaï, l’un des plus grands tournois de rugby à 7 dans le monde (ndlr : 3300 joueurs, 269 équipes présentes sur le tournoi en décembre 2015). Au rugby à 7, j’évolue au poste d’ailière… oui, ça peut paraître un peu paradoxal, sachant que je joue deuxième ligne avec le rugby à XV.

Tes projets professionnels ? et sportifs ?

Cette année est essentiellement consacrée à la préparation aux Jeux Olympiques de Rio. L’an prochain, j’aimerais pouvoir concilier un contrat d’insertion professionnelle (C.I.P) destiné aux sportifs de haut niveau dans le domaine de l’évènementiel sportif et continuer à jouer avec l’équipe de France. En 2017, aura lieu la coupe du monde de rugby à XV en Irlande, ça fait aussi partie de mes objectifs sportifs. Mais j’ai d’abord en tête les Jeux Olympiques, mon objectif premier !

Lenaig_jeuObjectif RIO 2016 donc (préparation, matchs …) ? et après ?

Nous venons de sortir d’une grosse période de préparation physique avec plusieurs stages à l’extérieur du Centre National de Rugby où nous avions jusque-là l’habitude de nous entraîner. Au cours des mois de novembre et de décembre, nous avons pu jauger notre niveau face à d’autres équipes nationales lors de 3 tournois (Londres, Elche en Espagne et Dubaï). L’équipe de France a terminé à la 4ème  place lors du tournoi de Dubaï, la première étape du circuit mondial. Les prochains tournois du circuit mondial auront lieu à Sao Paulo mi-février, à Atlanta et à Langford (Canada) en avril, puis Clermont sera le dernier tournoi international en mai. Nous sommes ravis d’accueillir le tournoi en France, ça sera d’ailleurs la première fois qu’une étape du circuit mondial féminin aura lieu dans notre pays. Après le circuit mondial, nous serons dans la dernière ligne droite avant les JO. Des stages à l’INSEP, à Tignes et en Martinique sont prévus. Le rugby à 7 ouvrira le bal des Jeux, les matchs sont prévus le 6 et 7 août 2016.