Accueil > Olympisme > La mixité, au cœur de la 3e édition de la Semaine Olympique et Paralympique.

La mixité, au cœur de la 3e édition de la Semaine Olympique et Paralympique.

Paris 2024 dévoile le calendrier de la 3e édition de la Semaine Olympique et Paralympique (SOP) qui se déroulera du 4 au 9 février 2019. La Semaine Olympique et Paralympique est proposée chaque année dans toutes les écoles, établissements scolaires et établissements d’enseignement supérieur, pour tous les âges de la maternelle à l’université́. Elle est organisé par le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le ministère des Sports et le mouvement sportif (CNOSF, CPSF), les fédérations du sport scolaire et universitaire à l’image de l’UNSS, l’USEP, la FFSU et de l’UGSEL, les fédérations olympiques et paralympiques.

Ce rendez-vous annuel clé du programme éducatif de Paris 2024, a pour principe de mettre en avant la pratique sportive chez les jeunes et de mobiliser la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives :

  • En utilisant le sport comme outil pédagogique et ludique dans les enseignements généraux (maths, langues étrangères, histoire géographie, etc).
  • En faisant découvrir les disciplines Olympiques et Paralympiques aux élèves, en collaboration avec le mouvement sportif.
  • En facilitant le changement de regard sur le handicap, grâce à la découverte et à la pratique des parasports et du sport partagé entre valides et non valide.
  • En éveillant les jeunes à l’engagement bénévole et citoyen.

Les Semaines Olympique et Paralympiques  sont des opportunités pour valoriser des thématiques prioritaires. En 2019, La mixité sera le thème abordé à la 3ème édition de la « SOP » renvoyant aux futurs événements sportifs qui seront organisés en France, comme le championnat d’Europe féminin de handball (29 novembre au 16 décembre 2018), ou de la coupe du monde féminine de football (7 juin au 7 juillet 2019), et bien sûr des jeux de Paris 2024. Pour la première fois dans l’histoire des Jeux Olympiques et Paralympiques, ces derniers présenteront autant d’athlètes femmes et hommes en compétition.

De nombreux athlètes (ils étaient plus d’une centaine en 2018) seront mobilisés tout au long de cette semaine, pour partager dans les écoles ces temps dédiés au sport, à l’Olympisme et au Paralympisme. Plus de 500 projets, répartis dans 300 villes sur l’ensemble du territoire national, mais également à l’étranger grâce au réseau de l’AEFE, ont vu le jour en 2018, représentant tous les degrés de l’enseignement, de la maternelle à l’université. Parmi eux, 130 avaient un lien avec les sports ou les valeurs paralympiques.

Des informations pratiques pour participer à la Semaine Olympique et Paralympique 2019  sont disponibles sur le site paris2024.org (chacun peut porter son projet, que l’on soit élève, étudiant, professeur, parent d’élève ou athlète).

 

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse : « L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024 est une formidable occasion de porter les valeurs de l’olympisme : excellence, amitié, respect, et des valeurs du sport comme le goût de l’effort, la persévérance, la volonté de progresser, le respect des autres, de soi et des règles, qui sont les clés de la confiance. La Semaine Olympique et Paralympique contribue à l’École de la confiance que je souhaite faire émerger pour favoriser la réussite de tous les élèves ainsi que des futurs champions français de 2024. »

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : « La Semaine Olympique et Paralympique est une formidable opportunité d’encourager les valeurs et la pratique du sport auprès des étudiants et des chercheurs, partout en France, et à travers les établissements français dans le monde. En plaçant au coeur de cette nouvelle édition le thème de la mixité, le sport sera plus que jamais synonyme d’échange, d’ouverture sur les autres et de partage. Nous ne pouvons que nous en féliciter et encourager chacune et chacun à y participer. »

Roxana Maracineanu, ministre des sports : « Considérer le sport et la motricité parmi les enseignements fondamentaux, renforcer leur présence à l’école et ce, dès la maternelle, et bien sûr à l’université, est fondamental pour contribuer à faire de la France une nation sportive. L’élan exceptionnel que les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ont fait naître pour toute une génération de Français doit nous permettre de transmettre une véritable culture du sport à nos concitoyens. La Semaine Olympique et Paralympique constitue une étape majeure sur ce chemin car elle célèbre les valeurs de l’Olympisme mais avant tout celles du sport, un bien commun qu’il est de notre responsabilité d’entretenir et de partager avec la jeunesse de notre pays. »

 

Laisser un commentaire