Accueil > Coin du dirigeant > L’UFOLEP propose un guide sport et Laïcité

L’UFOLEP propose un guide sport et Laïcité

Le c.o.d.e du sport et de la laïcité

Pourquoi un guide « sport et laïcité » ?

Parce que les associations et les clubs sportifs sont de plus en plus souvent confrontés à des revendications et des comportements liés à des affirmations identitaires ou religieuses. S’il n’y a pas lieu de les exagérer, les problèmes rencontrés doivent être correctement gérés. Ce guide est conçu pour aider à trouver les réponses adaptées à des situations souvent irritantes et complexes pour des acteurs qui se fixent comme objectif d’accueillir dans une perspective laïque tous ceux et celles qui souhaitent pratiquer le sport.
À qui s’adresse-t-il ?

Aux associations et comités Ufolep, aux éducateurs et aux formateurs de la fédération. Mais ce guide s’adresse plus généralement à l’ensemble des acteurs du sportifs. C’est pourquoi il a été édité à 11 000 exemplaires et sera diffusé à la fois auprès du réseau associatif de l’Ufolep (via les comités départementaux) et auprès des collectivités locales (en particulier les mairies). Une version numérique est également proposée en téléchargement gratuit sur le site dédié www.on-decode.fr sur www.ufolep.org
Comment se présente-t-il ?

Ce guide de 24 pages de format A5 emprunte sa maquette et l’organisation de ses rubriques à la collection « c.o.d.e », conçue pour aborder des questions de société sous une forme très accessible. Les pages peuvent aussi être « snappées » avec un smartphone afin d’accéder à des contenus digitaux venant en complément.
Y a-t-il des cas pratiques ?

Oui. Plusieurs cas pratiques sont abordés en quelques lignes : tenue de pratique sportive, alimentation, demandes de non mixité, port d’un signe religieux, observance du jeûne et manifestation religieuse dans une enceinte sportive (prière ou signe de croix par exemple). Néanmoins, ce guide n’a rien d’un répertoire. Comme le précise en introduction Arnaud Jean, président de l’Ufolep, ce guide « n’a pas la prétention d’apporter des réponses toutes faites ». En revanche, il veut aider les animateurs de terrain à adopter la « bonne attitude » face aux cas concrets qui se présentent à eux, « en conciliant le cadre légal et les principes laïques ».
Qu’y trouve-t-on alors ?

À la rubrique comportement, on trouve par exemple une règle des « quatre R » : se montrer « respectueux des personnes et de la diversité », « raisonnablement accommodant sans tout accepter », et aussi « rigoureux », en évitant toute gestion au coup par coup dénuée de principes. Le tout dans un esprit « rassembleur ».

La rubrique éducation propose des clés pour combattre quelques « idées fausses », comme celles selon lesquelles « la laïcité est une option spirituelle particulière » ou qu’il faut strictement « séparer la sphère publique de la sphère privée ».

Deux dialogues invitent également à une réflexion plus approfondie : l’un avec Pierre Tournemire, ancien vice-président de la Ligue de l’enseignement en charge des questions de laïcité, et l’autre avec Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité, la commission consultative chargée de conseiller le gouvernement.
Qui sont les auteurs de ce guide ?

Ce guide a été élaboré par un groupe de travail de l’Ufolep, qui s’est appuyé pour cela sur les travaux et les ressources bibliographiques de la Ligue de l’enseignement, mouvement laïque d’éducation populaire. Rappelons que l’Ufolep constitue le secteur sportif loisir de la Ligue de l’enseignement, avec qui elle partage la conception d’une laïcité qui inclut, et non qui exclut. Les auteurs ont effectué un travail de synthèse, tout en prenant en compte la spécificité des activités sportives et en s’inspirant parfois de quelques cas minoritaires auxquels les éducateurs sportifs et nos responsables ont pu être confrontés sur le terrain.

Téléchargement gratuit sur le site dédié www.on-decode.fr

Laisser un commentaire